Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR SALIGIA ♥
comme vous pouvez le voir, nous avons un nouveau design mis en place, n'hésitez pas nous donner des commentaires juste ici.

AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast

Partagez | 
 

 AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Shin Jung-Hwa
CITIZEN ∆ EASY PEASY LIFE
présent depuis le : 26/02/2015 messages : 53
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast   Dim 22 Mar - 15:20





As the beauty and the beast
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

Un silence immense régnait dans cet appartement désordonné. Même le claquement incessant et régulier de la pendule accrochée dans la cuisine semblait se faire discret. Dans la seule et unique chambre du grand appartement, Jung-Hwa dormait encore. Allongé sur le ventre, accompagné de son chien Hank venu clandestinement, la tête littéralement enfouie dans son oreiller afin d'éviter les rayons du soleil entrant de la fenêtre qu'il avait oublié de fermer. Il s'était insulté de mille nom d'oiseaux en ressentant les premiers rayons tôt ce matin. Mais il en fallait bien plus qu'une légère chaleur pour le réveiller, il lui fallait plutôt quelque chose comme … ce vibrement incessant de son téléphone portable sur sa table de chevet depuis bien dix minutes. Il eut toute la peine du monde à ouvrir ses paupières et instinctivement il se mit à grogner dans ces draps
ayant pour effet la fuite de son pauvre chiot. Il l'avait sûrement prit pour lui et bien que le coréen n'eut jamais été violent avec lui, il savait quand même qui dominait qui ici. Après avoir marmonné l'intégralité de jurons qu'il connaissait, dans toutes les langues possibles, Jung-Hwa se redressait difficilement pour attraper l'objet de son réveil. S'affalant de nouveau dans son lit, il tentait de se concentrer sur le fameux message qui venait de le réveiller.

Ae Cha
Onze heure. Love Hôtel. 228.


Dans un automatisme, il leva les yeux vers son radio-réveil tellement maltraité auparavant. Dix heures vingt-huit. « Putain. » Ce mot s'échappait naturellement de ses lèvres alors qu'il se levait lourdement vers son armoire. Attrapant un tee shirt blanc des plus simples, un jean basique et des sous vêtements les yeux encore embrumés par le sommeil, le jeune homme fonça sous la douche pour se préparer. Que voulait-elle ? Son message n'avait rien de précis pour la demande de sa venue. Il y avait un problème ? Son père venait ? Avait-elle d'autres envies plus intimes ? Jung-Hwa n'en savait rien et décida de réfléchir tout simplement afin d'éviter une migraine dès le matin. Qui vivre, verra.  
Il était sorti de la salle de bain vingts minutes plus tard, totalement frais et beaucoup mieux réveillé. Coiffé, habillé, parfumé impeccablement. Ae Cha pouvait se sentir vraiment privilégiée qu'il s'apprête toujours autant pour aller la voir. Il n'en faisait pas autant avec tout le monde. Cette dernière est le genre de femme qui vous rappelle leurs importances. Qu'on ne les a pas toutes en claquant des doigts en short et tongs avec des chaussettes. Elle est ce genre de personne qui vous rappelle qu'il est nécessaire d'être à la hauteur de la personne convoitée, ou du moins, de le montrer. Et puis, il est clair que négligé Jung-Hwa n'aurait pas la joie de profiter de cette dernière, alors au cas où, il est toujours bien préparé. Le coréen attrapa son paquet de clopes et ses clefs avant de quitter son appartement qu'il verrouilla bien derrière lui. Il ne prit même pas la peine de prendre de veste ou de quelconque manteau. Quel homme.

Il mit à peine cinq minutes en voiture pour arriver sur le lieu indiqué, ayant omis parfois quelques feux rouges et la limitation de vitesse. Il n'avait pas le temps, alors il s'était tout accordé. Après tout, qu'allait-il se passer ? La police a bien d'autres choses à faire, tout le monde s'en fou du code de la route. Sans prêter la moindre attention aux portiers et tout autres hôtes d'accueil, Jung-Hwa traversa simplement le hall de l'immense hôtel snobant parfaitement les regards sur lui. Quoi ? Qu'est ce qu'ils avaient ? Le brun bougeait la tête de gauche à droite face à leurs comportements. Ce n'était pas la première fois qu'ils le voyaient ici et ils faisaient toujours autant une mine déterrée. « Bande de connard. » Marmonna t-il entre ses dents. Dans l’ascenseur, il signifia simplement l'étage auquel il devait se rendre à l'homme prévu à cet effet. Qui a bien pu créer cet emploi pourri ? Cette pensée s'évadait aussi vite que prévue alors que ces yeux se fixaient sur sa montre. Il était à l'heure. Les portes s’ouvrirent dans un bip clair, le laissant ainsi rejoindre le point de rendez-vous. Face à la porte, il frappa de trois coups simples et secs afin de lui signifier sa présence avant de ranger ses mains dans ses poches patiemment.
crackle bones


© TAZER.

I'm an educated fool
with money on my mind got my 10 in my hand and a gleam in my eye I'm a loc'd out gangsta set trippin' banger and my homies is down so don't arouse my anger, fool. death ain't nothing but a heartbeat away, I'm living life, do or die, what can I say, I'm 23 now, but will I live to see 24 the way things are going I don't know.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ahn Ae Cha
MAFIA ∆ LUST MEMBER
présent depuis le : 24/02/2015 messages : 82
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast   Lun 23 Mar - 20:10







   
   
   

U
‘’mmm…’’. Un faible bruit vient perturber le silence qui régnait dans la pièce de l’hôtel. Les rayons des premières heures du matin commençaient sa halte dans la chambre d’une princesse bien farouche. Son sommeil venait d’être perturbé par ce phénomène naturel. ‘’Maudit soleil ! Va te coucher ! ‘’ Des paroles d’une personne endormie se propagèrent, dans ce néant d’absence de bruitage. Bien endormie dans ses draps rouges, une femme y était confortablement installée. Se laissant réconforter par ses draps de satin, elle tentait bien que mal d’y rester. Cependant, la lumière croissante gagnant da la chambre fit apparaitre deux prunelles brunes. Fermant et ouvrant les paupières à la recherche d’un degré de confort. La clarté naissante aveuglait ses yeux endormis. L’austérité montait en elle. Son sommeil réparateur venait d’être mis à terme. Dire que le début de la journée commençait violemment … si on peut dire.  S’assoyant dans son lit, ses yeux exploraient sa suite d’un étage. Une suite construite à l’achat de ce love hôtel. On ne pourrait jamais croire que cet hôtel pouvait être hôtel de pensant. En remarquant le silence paisible, la coréenne ressentit en elle la fierté d’avoir construit un étage ‘’appartement’’. Un deuxième chez-soi. Elle se retournait en déposant ses deux pieds sur le sol, se lève et commence sa route vers la salle de bain.  Tendant une main curieuse, elle chercha la champleure afin d’ouvrir l’eau. Un bruit de soulagement la fit sourire de joie. Ne portant aucun vêtement, son corps rentra en laissant la chaleur confortable la réchauffer. Une chute d’eau descendit le long de sa tête, la chatouillant de mille caresses en parcourant ses courbes généreuses. Cet instant de solitude lui était divin. Ses soucis et soulagements la quittèrent et laissaient venir en elle le paradis. Un petit nuage de bonheur qui disparait au bout de dix minutes. Ressortant de sa douche, elle enroulait sa serviette de bain autour de sa taille en se dirigeant vers la cuisine.  Elle regarda l’heure afficher sur le fourneau et souriait nerveusement. Son charmant détective avait retrouvé des informations croustillantes sur un sacré numéro. Un numéro qu’elle était fière d’avoir. Ae  Cha prit soins de préparer un café importé avant de prendre son téléphone portable et d’envoyer un ordre très peu discret à son jouet et homme à tout faire.  

Message envoyé :  Jung Hwa
Onze heures. Love hôtel 228

Oups ! Un love hôtel ! Étonnant ! Pas pour une propriétaire d’un bordel et fraîchement propriétaire de ce petit hôtel minable restaurer à neuf. Profitant du peu de temps qu’elle lui offrait pour se préparer. La Coréenne se dirigea vers sa chambre pour y prendre un peignoir de satin rose, dentelé de dentelle noir, sans oublier un string assorti. Il était hors de question qu’elle l’accueille dans sa tenue d’Ève. Bien qu’elle se surnomme du même nom. Elle ramena sa longue chevelure humide vers l’avant en laissant, un soupire, sortir. Èva savait très bien ce qui l’attendait. Délaissant sa chambre, ses jambes l’apportaient vers la cuisine.  

Connaissant la vitesse de Jung Hwa, elle préparait doucement un déjeuner bien copieux. Préparant des croissants chocolatés et une salade de fruits .Ae Cha se laissait prendre au jeu en chantant Wifey de Yoon-G. Oubliant du coup qu’elle avait envoyé une ‘’invitation’’. Cuisinant, dansant, chantant, les minutes passèrent si vite que l’Italienne sursauta aux trois coups contre sa porte. Déposant le croisant qu’elle allait déguster, elle enfuit son doigt recouvert de chocolat dans sa bouche et marcha vers la porte.

Tournant la poignée, son sourire apparut et son doigt glissa hors de sa bouche. ‘’Onze heures pile ! Bravo, Tu n'as pas une seconde de retard.
’’
lui dit-elle pour le chercher un peu. Appréciant son caractère chaud, Ae Cha ne se gênait pas pour le voir fondre de colère dans les moments inappropriés.  Libérant la place en le laissant rentré, elle fermait la porte derrière lui en l’examinant du coin de l’œil. ‘’As-tu déjeuné ? J’espère que non.’’ dit-elle en déposant sa main sur son épaule pour la laisser glisser le long de son bras. Certes, elle ne l’avait pas invité pour déjeuner ni pour une partie de jambes en l’air, mais pour des sujets plus importants. D’un le lustre au plafond et une chambre au troisième ‘’ Océan’’ avait besoin de correction. Cependant, le plus important se trouvait dans sa chambre sur un petit divan, un dossier brun renfermant des informations privées qui n’auraient jamais dû refaire surface.

Marchant devant lui en tournant la tête, elle profitait peut-être un peu trop de lui. Il faut dire qu’il était un morceau de viande de haute qualité. Elle arrêtait ses pas en se retournant. Shin avait quelques choses, il savait surement lever du mauvais pied. Souriant à cette idée, elle s’approcha de lui, pris le bas de son chandail entre ses mains ‘’ suis-je la cause de ton mauvais réveille ? Ou celle qui t’a rendu frustré ?
 Mon petit grumpy’’
le questionna-t-elle en gloussant de rire.

Oui ! Il est ridicule d’avoir une cuisine dans un lieu qui est construit pour assouvir des avis sexuels, mais pour la princesse, il lui fallait un lieu rempli d’objet familier. Après tout son comptoir avait été confortable, il y a deux semaines.


WILDBIRD


Only you can set my heart on fire.

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Shin Jung-Hwa
CITIZEN ∆ EASY PEASY LIFE
présent depuis le : 26/02/2015 messages : 53
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast   Jeu 26 Mar - 21:58





As the beauty and the beast
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

Ae Cha était une femme incroyablement belle avec un parfum totalement divin et elle le savait probablement. Elle s'était avérée être une séductrice incroyable, remplie de confiance en elle de toute part. Trait typique de ces putains de mafieux qui se croient aussi puissant que le bon Dieu. Néanmoins, elle valait vraiment le coup que l'on s'intéresse à elle sinon, vous vous imaginez bien que Jung-Hwa, horrible et terrible macho, ne serait pas au pied de cette porte de si bon matin à attendre que la demoiselle daigne ouvrir. Son caractère enflammé l'amusait énormément et puisque semblable au sien, il l'appréciait. Quant à ses courbes, c'est tout autre chose qui s'enflammait lorsqu'il les distinguait mais ça c'est une tout autre histoire.

A peine quelques courtes minutes voire secondes tellement ce fut rapide, la porte s'ouvrit pour laisser apparaître la douce silhouette de la charmante demoiselle. Elle venait sûrement de se lever il y a peu étant donné le peu de tissus qu'elle avait sur le dos. Mais ce n'était pas pour déranger le jeune homme, bien au contraire : Moins elle en avait, mieux c'était. Il retient un sourire intérieur à cette pensée, encore trop frustré de s'être levé si tôt. « Onze heures pile ! Bravo, Tu n'as pas une seconde de retard. » « J'espère que ça en vaut vraiment le coup au moins. » lança t-il de sa voix d'homme grognon et nerveux en entrant dans l'appartement. Pas de bonjour, pas de « comment tu vas ? », rien, seul son sale caractère exprimant librement son éternel mécontentement. Il s'arrêta un simple instant, les mains toujours engouffrées dans les poches à balayer du regard la pièce et écoutant la voix de la brune sulfureuse derrière lui. « As-tu déjeuné ? J’espère que non. » Il haussa les épaules simplement laissant sa main blanche glisser de son épaule à son bras redressant ses poils sur son passage. « Je ne déjeune pas le matin. » A la fin de sa phrase, il tourna finalement la tête vers Ae Cha qui s'avançait pour le devancer et le guider à sa guise et comme à son habitude. Il ne put retenir son regard de glisser jusqu'aux fesses de la jeune femme cherchant au plus profond de lieu ce qu'elle pouvait bien vouloir. Un problème avec son père ? Un service ? Du sexe ? Parler ? La dernière hypothèse semblait la plus improbable, mais on peut s'attendre à tout avec Ae Cha.

Totalement plongé dans ses pensées ce n'est que lorsqu'elle se retournait qu'il cessa de réfléchir. Après tout, il verrait bien. Il l'observa s'approcher de lui et agriper son haut sans laisser sortir un seul mot de sa bouche. « Suis-je la cause de ton mauvais réveille ? Ou celle qui t’a rendu frustré ?
Mon petit grumpy.
» Sa mauvaise humeur semblait quelque peu adoucit le rire cristallin que lui accordait la jeune femme.  « Grumpy aurait dormi un peu plus si la princesse Blanche Neige ne l'aurait pas appelé. » Grogna t-il tout de même entre ses dents. Tout son corps avait riposter ce matin au réveil, il ne se souvenait même pas que sa troisième jambe est réagit elle aussi, c'est pour dire. Le brun passa une main dans ses cheveux comme ayant l'espoir que cela le réveil un peu plus en la questionnant finalement à son tours. « Qu'est ce que tu me veux ? »
crackle bones
C44C51


© TAZER.

I'm an educated fool
with money on my mind got my 10 in my hand and a gleam in my eye I'm a loc'd out gangsta set trippin' banger and my homies is down so don't arouse my anger, fool. death ain't nothing but a heartbeat away, I'm living life, do or die, what can I say, I'm 23 now, but will I live to see 24 the way things are going I don't know.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ahn Ae Cha
MAFIA ∆ LUST MEMBER
présent depuis le : 24/02/2015 messages : 82
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast   Mer 1 Avr - 12:09







   
   
   

I
l y a chez elle se petit défaut qui la rend inaccessible. Un trait qui ne cesse ne d'évoluer en murale. Créant ainsi une barrière invisible entre une personnalité touchante et agréable à côtoyer et celle d'une femme au coeur de pierre et maniaque du contrôle. Étant rassurée par le contrôle total d'une personne, la dominant totalement, la princesse de la mafia ressentait une assurance inimaginable. Une confiance en elle qui devient aussi solide qu'un diamant brute, mais lorsqu'on dépose sur elle des mains fermes la barrière laisse retomber une passerelle vers sa personnalité incomprise. Du moins ce qu'on pourrait bien croire.

Ouvrant la porte, sur un jeune homme qu'elle appréciait bien, son regard pris quelques secondes pour une brève observation. Qui lui laissait des idées malsaines lui traverser l'esprit. Depuis la première soirée dans le bar du quartier, Ae Cha ne pouvait imaginer ne plus goûter les délices de cet homme. Jung Hwa laissait transparaitre ce qu'une femme rêvait. Ce qu'elles souhaitent retrouver dans leur lit une fois, une seule fois dans sa vie. Le mauvais garçon typique. Celui qu'elles regardent de loin sans avoir l'audace de s'y approcher. Bien que derrière cette facette nacrée on peut trouver un sourire à faire fondre homme et femme. Il suffisait de le trouver. Bon, peu importe vu qu'elle était celle pouvant en profiter dans l'heure, peut-être pour la journée naissante.

L'invitant en entré en rajoutant un commentaire sans fondement. Ae Cha pris un plaisir à entendre à réponse crue. « J'espère que ça en vaut vraiment le coup au moins. » , '' si cela vaut la peine ? Reste à voir ! Tout dépendra de toi et de ton caractère Jung Hwa. '' Finit-elle par lâcher avec un sourire moqueur. C'était confirmé, son petit plaisir matinal était de le narguer pour faire monter son impatiente. Le questionnant d'une question sans réel rapprochement, la réponse de son invité la déçoit. Comment pouvait-il tenir debout alors que la journée avait débuté depuis des heures. Ne disons-nous pas que le petit-déjeuner est le repas le plus important ? « Je ne déjeune pas le matin. »,  ''Tss.. Je pourrais bien te faire manger de bien des manières. '' S'échappa-t-elle.

S'approchant de lui, elle laissa sa main glissée le long de son bras en posant sur lui un regard incompris. Ses mains prennent par la suite son chandail entre ses paumes alors que sa bouche bien agitée reprit de nouveau la parole. Il n'y a pas à dire Ae Cha appréciait bien les commentaires narcissiques. « Grumpy aurait dormi un peu plus si la princesse Blanche Neige ne l'avait pas appelé. », ''toujours aussi grognon à ce que je vois. Dire que tu es le nain favori de la princesse blanche neige.'' Grimaca telle. Sans pouvoir en rajouter, la voix grave de JH la coupa « Qu'est-ce que tu me veux ? »

Sous de si belle parole, son sourire provocateur prend place sur son visage. Ae Cha se leva sur les bouts des pieds, approchant ainsi ses lèvres de son tortionnaire pour y déposer les siennes contre celui de l'homme. Oubliant ainsi le déjeuner fraîchement préparé, elle délaissa l'idée d'un repas consistant. Ne voulant qu'un léger baiser rapide, elle prit le goût. Cherchant son compagnon de salsa endiablé. Ce qu'elle fit. Ses mains libérèrent le bout de tissu qui était emprisonné entre ses paumes pour se glisser sous. Levant doucement le chandail de Jung Hwa. À ce bref instant, elle aurait voulu prendre tout de lui. La Coréenne voulait qu'il la soulève, la dépose contre la table, la couvre de mille baisé, la couvrant de caresses diverses, oubliant la douceur pour le prendre en elle, mais elle devait se calmer. Il y avait bien des choses qui doivent être mis sur table dont elle, mais oublions cette idée pour le moment. Brisant contre toute volonté le lien que ses bouts de chair rosée avaient créé, l'Italienne retomba sur ses pieds en laissant ses mains revenir près d'elle.

Toussant dans son poing pour revenir à la réalité Ahn reprit de son sérieux ''J'ai besoin de tes multiples talents aujourd'hui et nous devons parler...parler d'un sujet qui me place dans une mauvaise position.'' dit-elle sans faiblesse dans sa voix. Elle prit la main de Shin pour l'apporter vers la cuisine ou l'attendaient croissant et salade de fruits.

Elle arrêta ses pas sans prévenir en se tournant la tête vers lui ''disons que j'aurais bien pris autre chose pour déjeuner.'' lui dit-elle en accompagnant son commentaire d'un clin d'oeil.

WILDBIRD


moi #C82C41 partenaire rp #B1BDA0


Only you can set my heart on fire.

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast   





Revenir en haut Aller en bas
 

AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AECHA&JUNGHWA - as the beauty and the beast
» Mes Barbies de collection
» White - Limited Beauty and the Beast ver. Mini Pot [W.Belle]
» Pre-Order de Décembre 2013 / "Beauty and The Beast"
» Beauty Marked

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
saligia ::  :: itaewon ; where the world meet :: love hotels-