Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR SALIGIA ♥
comme vous pouvez le voir, nous avons un nouveau design mis en place, n'hésitez pas nous donner des commentaires juste ici.

Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi

Partagez | 
 

 Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Wu Sha Yi
CITIZEN ∆ EASY PEASY LIFE
présent depuis le : 08/03/2015 messages : 37
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   Jeu 12 Mar - 18:25





I can see wings in her back
Kim Aaron & Wu Sha Yi
사랑해 속삭이던 네 목소리가 너의 향기가 매일 귓가에 들려온다 넌 어디 있는데 ▬ Kill Me Heal Me

Aujourd'hui, j'avais enfin l'occasion de m'occuper de mon fils. Pas un quart d'heure, pas quelques minutes, mais une après-midi entière. Même si mon secrétaire n'approuvait pas du tout mon emploi du temps, je tenais à être une mère présente et aimante pour mon fils unique qui n'avait personne d'autre que moi. Qui s'occupait de lui en dehors de moi ? Une nounou que j'avais engagée. Mais je voulais me détendre, oublier un peu la pression des médias et de cette vie parfois misérable. Je l'avais emmené dans un parc. Il faisait beau et pas si froid, alors il savait déjà marché, je le regardais de loin, assise sur un banc. Je le regardais, mais mes pensées étaient ailleurs. Je repensais à ces interviews mêlant travail et vie privée et je me dis que ce n'était pas si bon. Je n'aurais jamais du répondre à ses questions indiscrètes. Je lâchais un soupire quand j'entendis un cri suivi de pleurs. Au départ je ne pensais que c'était mon fils, mais quand je revenais à moi, je le voyais, étalé de son long sur le ventre, pleurant à chaudes larmes.
D'abord sous le choc, je ne bougeais pas puis je me levais pour aller voir s'il s'était fait vraiment mal, mais une fois arrivé près de lui, la silhouette d'un homme interrompit mon élan. Au départ il me donnait froid dans le dos, et puis je me rendais compte que mon fils avait l'air intéressé par lui. Rapidement je le relevais, vérifiant ses mains avec un air préoccupé.

- Xiao Wo ! Tu ne t'ai pas fait mal ?

Je relevais les yeux vers l'homme et m'inclinais devant lui poliment.

- Pardon si mon fils vous a embêté. J'étais ailleurs et je n'ai pas fait très attention, pardonnez-moi.

Je me redressais, gardant la main de mon fils entre ma main, légèrement embarrassée d'avoir baissé ma garde.





© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kim Aaron
MAFIA ∆ WRATH MEMBER
présent depuis le : 08/03/2015 messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   Jeu 12 Mar - 19:10





« - Hmpf… »

      Ce fut les premiers mots que Aaron arrivait à « articuler » en ce début de journée. Avachit sur son lit, un pied pendant dans le vide, c’était à se demander si sa tête était vraiment sur ses épaules… Une atmosphère lourde régnait dans cet espace bordélique qu’il s’était promis de ranger un jour. Un jour, très lointain.
      C’est sur cette pensée qu’il pris son courage à deux mains pour redresser son corps et se retrouver assis sur le matelas. En se levant il ne manqua pas de trébucher sur quelques bouteilles de bière vides que lui et ses amis avaient consommé la veille. Mais actuellement il avait un but bien précis : sa clope.

« - Putain il est où ce paquet…, grognait-il en frottant ses yeux comme si cela pouvait l’aider à y voir mieux. »

      En découvrant la pièce en tâtonnant chaque meuble, il réussit à atteindre la fenêtre pour y ouvrir les volets. Et là, ô grand désespoir… Les cadavres de cigarettes gisaient dans le cendrier sur sa table de chevet et bien sûr à côté le paquet… Vide.
      Un long soupire s’échappait d’entre ses lèvres comme pour garder ce calme absolu dont il arrivait -parfois- à faire preuve, et sans perdre une seconde de plus il partait en trombe dans la salle de bain histoire de se rafraichir le museau après cette soirée difficile.

      Aaron aimait prendre soin de son look mais actuellement ce n’était pas le problème principal, il devait faire vite pour aller s’acheter sa petite dose de bonheur matinal. Après avoir enfilé les premières choses qui lui passaient sous la main, il attrapait son téléphone ainsi que ses clefs pour sortir presque en courant de l’appartement où il vivait.

      Les rues de la ville étaient tranquilles à cette heure-ci, midi venait de sonner et la plupart étaient installés dans des snacks pour obtenir de quoi se sustenter. Aaron avait enfin acheté ses cigarettes, et il en était déjà à la troisième. La fumée qui s’en échappait lui faisait le même effet qu’une bouffée d’air frais ; il adorait cette sensation.
      La clope au bec, qu’il retirait parfois pour secouer les cendres, il flânait sans réel but jusqu’à se décider d’aller passer un petit moment au parc. Il n’était pas sûr que de fumer était autorisé mais en réalité, il s’en moquait totalement.

      Avant d’entrer dans ce grand espace vert où les familles, amis et couples aimaient se réunir, il écrasait son mégot à l’aide de la pointe de sa chaussure, avant d’en tirer une nouvelle de son paquet qu’il allumait aussitôt. Au loin il pouvait apercevoir un petit coin tranquille, un arbre isolé du reste de la population. Car oui, le jeune homme détestait qu’on le dérange.

      En prenant ses marques, il se laissait retomber dos contre le tronc pour finir assis et se disait qu’il pouvait à présent commencer à profiter de ce beau jour ensoleillé.

« - Je devrais me poser comme ça plus souvent… , murmurait-il en expirant une fumée blanche par ses narines, enfin tranquille… »

      C’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’une petite bouille fasse son apparition juste devant lui. Ou devrait-on dire, une apparition furtive ? Le gosse qui s’était présenté devant Aaron venait de littéralement s’écraser face contre l’herbe. Il retint un rire mais une expression d’inquiétude orna son visage lorsque le gamin commençait à pleurer.

« - Eh petit, ça va ? , demandait-il malgré la cigarette qui lui faisait mâcher ses mots. »

      Mais il n’eut pas le temps d’avoir une réponse qu’une jeune femme attira son attention. Elle avait l’air un peu plus âgée que lui, sûrement de 2 ou 3 ans, elle était fine et son visage avait quelque chose de particulier. Elle s’inclinait devant lui, mais il était tellement occupé à la dévisager qu’il ne le remarquait même pas.

« - Pardon si mon fils vous a embêté. J'étais ailleurs et je n'ai pas fait très attention, pardonnez-moi. »

      Fils ? Elle était déjà mère ?!…

« - Euh… Non ! , s’écriait-il comme s’il venait de se réveiller, Non c’est rien. Je pense qu’il s’est fait mal aux genoux il a l’air irrité. ‘Fin voilà, j’en sais rien en fait. »

      Le brun commençait à se sentir d’autant plus mal que le regard du petit garçon le fixait sans gêne. C’était bien la première fois que cela impressionnait Aaron de se sentir observé… Quelques secondes s’écoulèrent et comme personne ne pris la parole, Aaron se racla la gorge, avant d’aspirer une nouvelle fois son bâton de nicotine.

« - Quoi ? , lâchait-il finalement sans même s’en rendre compte, J’ai quelque chose sur le visage ? »

      Le petit ne bougeait pas d’un poil. Cela commençait même à devenir angoissant… Tout en s’inclinant face à cette femme qu’il n’avait pu -soyons franc- s’empêcher de "regarder", il vint ébouriffer les cheveux du blessé.

« - Tu sais, c’est super mal poli de fixer les gens comme ça. Mais bon pour cette fois je vais faire comme si je n’avais rien vu, prends soin de toi ok ? , il se tournait alors vers la jeune femme, Faites attention ça s’rait con qu’il se casse un truc. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wu Sha Yi
CITIZEN ∆ EASY PEASY LIFE
présent depuis le : 08/03/2015 messages : 37
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   Jeu 12 Mar - 20:13





I can see wings in her back
Kim Aaron & Wu Sha Yi
사랑해 속삭이던 네 목소리가 너의 향기가 매일 귓가에 들려온다 넌 어디 있는데 ▬ Kill Me Heal Me

L'aura que dégageait l'homme face à moi était comme imposante, et je sentais quelque part qu'il ne fallait pas trop l'approcher. Mais ce n'était qu'une première impression, cela ne voulait rien dire, enfin je le pensais. A sa remarque je bredouillais un "Oui" et regardais mon fils qui semblait fasciné par cet homme. Je regardais le genoux de Xiao Wo, c'était rouge mais rien de bien grave. Je me redressais et caressais ses cheveux doucement , ne sachant pas trop quoi répondre.

- Oh, il est un peu étourdi de temps en temps...J'aurais du rester près de lui, ça ne fait pas si longtemps qu'il marche...Ah...euh pardon vous devez être occupé, nous allons vous laisser.

Alors que je le saluais, je regardais les traits de son visage. Même s'ils paraissaient durs, et froids, bizarrement je me disais qu'il n'était pas mal. Mais j'enlevais rapidement cette pensée de ma tête. Loucher sur les inconnus n'était pas poli et encore moins honnête. Je me raclais la gorge et pris la main de mon fils pour retourner à l'endroit précédent mais il refusa de bouger , au contraire il s'avançait vers le jeune homme pour tirer doucement un bout de sa veste.

- Dis...Tu veux pas jouer avec moi ?

Je ne m'attendais pas du tout à cela. Surprise et plutôt désarçonnée par son comportement inhabituel, je dis rapidement au petit garçon

- Xiao Wo, le monsieur a sûrement d'autres choses plus importantes à faire, ne le dérange pas.
- Mais maman je veux jouer avec lui.
- Wu Xiao Wo...

J'adressais un regard piteux à ce pauvre homme qui devait bien se sentir gêné par la situation, tout comme moi qui ne savais pas trop comment gérer la situation. Je l'envoyais plutôt jouer au bac à sable où d'autres enfants de son âge étaient. Je respirais un bon coup avant de dire nerveusement.

- C'est la première fois qu'il me fait un coup pareil. Je m'excuse encore, ça a du être gênant pour vous.

Je regardais le bac à sable, un léger sourire gêné aux lèvres. J'avais beau me sentir détendue, j'étais quand même nerveuse avec lui, peut-être qu'il avait une image négative de moi ? Dans tous les cas je n'allais pas continuer à l'embêter. Je me tournais vers lui et m'inclinais encore poliment avant de sortir ma carte de visite, on ne sait jamais.

- Bonne journée à vous.


Rapidement je rejoignais Xiao Wu, le coeur battant relativement vite. Après avoir joué, je ramenais mon fils à la maison, pensive. J'avais le pressentiment que je reverrai cet homme, c'était très étrange de penser cela. Une fois entre les mains de la nounou, je devais retourner travailler. Ne m'attardant pas plus que cela, j'embrassais le front de mon garçon, et retournais travailler. La vie de PDG et mère était très compliquée et des fois je me demandais pourquoi j'avais fait tout cela, mais je ne regrettais absolument rien.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kim Aaron
MAFIA ∆ WRATH MEMBER
présent depuis le : 08/03/2015 messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   Jeu 12 Mar - 21:03





« - Dis...Tu veux pas jouer avec moi ? »

     Aaron se stoppait nette, n’étant pas sûr que le garçon s’adressait à lui. Voyant qu’il regardait en sa direction, il jeta un coup d’oeil par-dessus ses épaules mais visiblement c’était bien à lui qu’il parlait. Surpris de cette réaction, un rictus étira la commissure de ses lèvres. Il se mettait alors à genoux pour être à peu près à la même taille que lui, les deux mains sur les cuisses.

« - Je viens un peu tous les jours ici à la même heure, souffla-t-il en jetant un furtif regard à la mère qui était derrière, tu peux demander à ta maman de venir plus souvent. »

     Avant qu’il ne puisse répondre, le fumeur se redressait en époussetant son jean — qui dieu soit loué, n’avait pas été taché par l’herbe, il était tout neuf.

« - Xiao Wo, le monsieur a sûrement d'autres choses plus importantes à faire, ne le dérange pas., reprit-elle.
- Il ne me dérange pas. , disait-il sur un ton plus froid qu’il ne l’aurait voulu avant de tendre sa main, moi c’est Aaron, ravie de vous rencontrer. »

     Dragueur jusqu’au bout des ongles, il ne put s’empêcher d’embrasser la main de cette inconnue en lui adressant l’un de ses sourire les plus enjôleurs. Très vite il fut rappelé à l’ordre lorsque le gosse réclamait encore de jouer avec, ce qui lui arrachait un rire plutôt court. Il n’avait plus l’habitude de montrer ce côté de sa personnalité à vrai dire.

     Aaron trouvait à cette fille quelque chose de peu commun. Elle était polie et avait sûrement reçu une éducation sans faille et bien qu’elle était un peu jeune —à son goût— pour être mère, elle respirait le respect et la simplicité. Un vent de fraicheur comme celui-ci, il n’en avait pas eu depuis belle lurette.

     Face à cette carte de visite qu’elle lui tendait, il arquait un sourcil avant de comprendre où elle venait en venir. Après l’avoir rangé dans la poche du blouson en cuir qu’il portait, il fit un dernier signe à Xiao Wo —il en avait déduis son prénom grâce aux propos de la mère— pour finalement tourner les talons et retourner s’appuyer contre l’arbre. Il les observait partir en silence, avant de se rappeler de cet objet qu’elle venait de lui donner. Il ressortait la carte pour l’observer avec attention et voyait inscrit son nom ainsi que son numéro mais surtout… Son entreprise ? Aaron tomba des nues lorsqu’il s’aperçut que cette femme pouvait receler bien plus de secrets qu’il ne l’imaginait.

     Lui aussi était persuadé qu’il la reverrait, mais pas comme il avait pu entretenir des relations avec d’autres femmes. Celle-ci serait saine, basée sur de la confiance, tout ce dont il avait besoin. Et puis bien que cela puisse paraitre curieux, Xiao Wo l’intriguait et il avait envie de le revoir, lui aussi.

Bip, bip, bip, bip…

     A la sonnerie de son téléphone il sortit de ses songes et en voyant le nom inscrit sur le cellulaire la réalité le frappa de plein fouet. Encore ce type qui l’harcelait pour cette histoire d'armes… Il n’était pas quelqu’un de fréquentable pour Sha Yi et Xiao Wo, il le savait très bien. Pour l’instant rien n’avait commencé entre eux mais que se passerait-il s’il lui disait qui il était vraiment ? Non c’était impensable ! Il devait garder le secret, l’envie de les revoir était bien trop présente.

« - Ouais c’est moi., décrochait-il enfin après s’être torturé de questions et retirant son revolver de sa ceinture qu'il laissait reposer près de lui. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wu Sha Yi
CITIZEN ∆ EASY PEASY LIFE
présent depuis le : 08/03/2015 messages : 37
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   Jeu 12 Mar - 22:09





I can see wings in her back
Kim Aaron & Wu Sha Yi
사랑해 속삭이던 네 목소리가 너의 향기가 매일 귓가에 들려온다 넌 어디 있는데 ▬ Kill Me Heal Me

Quelque part, en repensant à cette rencontre, posée dans mon siège, je me disais que c'était plutôt étrange de savoir que Xiao Wo s'était intéressé à lui en un éclair. Aaron. Ce n'était pas commun comme nom en Corée. J'en déduis qu'il devait avoir un lien ou une origine avec un pays anglo-saxon. Les propos qu'il avait dit à Xiao Wo était plutôt intéressants. Retourner au parc pour le voir ? Non ce n'était pas pour moi, mais pour Xiao Wo. Je finis par sortir de ma rêverie, devant terminer ce que j'avais à faire.

Le soir, j'étais rentrée assez tard, mais j'avais eu l'occasion de coucher mon petit garçon qui me rappelait de revenir au parc le lendemain pour revoir "Ahjussi". Je lui rappelait ton nom et le laissais dormir, allant moi même me coucher pour être plus énergique le lendemain.

D'ailleurs, quand je me réveillais, je ne pus qu'être en paix, puisque j'avais pris un jour de congé et que c'était sûrement le vice président de l'entreprise qui allait tout gérer. En ce moment les affaires étaient bonnes et il n'y avait pas trop de demande, c'était parfait pour prendre du temps libre. Mon fils était déjà levé, il ne me restait plus qu'à faire le petit déjeuner. Aujourd'hui il n'avait qu'un mot à la bouche. Le parc. Il devait vraiment avoir trouvé quelque chose en Aaron qui le poussait à l'aduler autant.

Comme promis à la même heure nous étions au parc. Cette fois-ci j'attendais près de l'endroit où nous l'avions vu, surveillant Xiao Wo qui jouait avec d'autres enfants. En Chine, il n'aurait pas eu l'occasion de faire ça, et moi non plus. C'était bien agréable de prendre un moment de détente. Et surtout, je n'avais pas à me préoccuper trop de l'éducation à donner à Xiao Wo. Je sais que j'étais encore jeune, voire très jeune pour certains pour être mère, mais je voulais m'occuper personnellement de lui, autant que possible. Et je n'avais jamais pensé à me marier ou trouver un père de substitution pour lui, car je ne voulais pas lui imposer une autre personne dans sa vie.

Mais il semblait avoir fait son choix. Par ailleurs, je regardais de temps en temps à gauche ou à droite, histoire de repérer Aaron s'il venait. Mais je reportais bien vite mon regard sur mon garçon, si jamais il se blessait ou trouvait un moyen d'enquiquiner quelqu'un d'autre. C'était plutôt drôle que je sois moi-même revenue. Sûrement parce qu'il m'intriguait tout autant que Xiao Wo l'appréciait en quelques instants. J'étais persuadée que nous allions nous entendre, pas dans le sens où notre relation pourrait basculer comme relation amoureuse, mais que nous serions très proches. J'en avais le sentiment exact.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi   





Revenir en haut Aller en bas
 

Close strangers ; Kim Aaron x ShaYi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Video : Goalkeeper - Phalanx (CIWS = close-in weapon system)
» Aaron et son papi
» Come get a little closer... Gabriel Aaron COOPER
» Couche pop in (close parent)
» so let me come to you close as i wanna be Δ aaron-éris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
saligia ::  :: insadong ; where the tradition lives :: parc-